La politique d’alignement des prix est-elle le bon choix ?

Publié le : 20 avril 20234 mins de lecture

Le prix est un paramètre de base susceptible d’avoir un grand impact sur la concurrence, et la demande, et peut-être même sur la rentabilité de votre société. Imposer le meilleur prix est en ce sens un défi continuel. Cette variable progresse, d’ailleurs, dans le temps. Les politiques de prix sont innombrables. Toute la mise est en effet d’adopter la stratégie qui sera en applicable avec votre icône de marque et cohésif avec votre tact commerciale. La normalisation des prix sur ceux des concurrents n’est pas chose rare, surtout dans le cas de services et produits peu différenciés. Alors, que doit-on en penser ?

Qu’est-ce qu’un alignement de tarifs ?

Initialement, cette stratégie tarifaire était pratiquée par de nombreux commerces de proximité. Mais aujourd’hui, les sites web ouvrent des nouveaux champs d’application et des nouvelles perspectives à travers l’émergence de comparateurs de tarifs. Ce dispositif vous rend ce critérium décisif aux vues du consommateur. L’alignement de vos tarifs, vis-à-vis de ceux de la concurrence, est-il convenable avec la nature de votre donne ou l’allure du marché sur quoi vous évoluez ? La politique d’alignement est faite pour établir la programmation tarifaire des services ou produits d’une entreprise. Elle est particulièrement basée sur des prix du marché sur lequel elle progresse. Du coup, le prix de vente d’un service ou d’un produit sera aligné sur le prix de la concurrence. L’application de cette pratique implique au préalable de faire une protection tarifaire des tarifs pratiqués par un concurrent en particulier ou par certains acteurs du marché.

Les avantages et les inconvénients d’un alignement tarifaire 

En toute délicatesse, les intérêts d’une politique d’alignement sont cadrés et limitatifs. Il y a très peu d’intérêts à espérer du manœuvre d’une politique tarifaire pareille, les deux principaux étant de pouvoir éviter les guerres des prix, et la capacité d’adopter un positionnement prix neutre. À l’inverse des intérêts, les inconvénients relatifs à l’application d’une politique pareille sont si nombreux. De un, votre rentabilité sera menacée. Vous ajuster sur les tarifs du marché n’est pas, pour autant, synonyme de rentabilité. Il n’est pas assez de calquer uniquement votre grille tarifaire sur celles des prétendants pour générer des profits, assurer la viabilité de votre besogne. Savoir votre coût cible bornera par ailleurs les risques de faire des ventes à perte. C’est une pratique catégoriquement interdite. De deux, la marge de manœuvre appropriée par l’alignement prix se voit réduite en termes de leviers de poussée de la demande. Une politique tarifaire pareille n’offre aucune flexibilité pour accommoder les tarifs aux profils des clients. L’alignement des tarifs annule ou du moins limite le recours aux enchères promotionnelles ou autres remises pour gouverner les comportements d’achat.

Quelles sont les bonnes pratiques ?

Pour contourner et limiter les méfaits découlant du manœuvre d’une politique d’alignement prix, d’autres indices sont impérativement à prendre en considération, et des bonnes pratiques sont à admettre. Prendre les montants en considération et mémoriser un prix plancher vous aidera à ne pas impacter votre bénéfice.

Plan du site